mercredi 24 avril 2013

Mon sac de survie

Je précise qu'il s'agit d'un sac à dos destiné à la survie urbaine
On ne le voit pas sur la photo mais il contient de nombreuses poches
Chez-vous, il doit se trouver à une distance de moins de 5 mètres afin de pouvoir être saisi rapidement au cas ou vous devriez évacuer immédiatement votre logement. 
Si vous deviez évacuer et que vous aviez moins de 2 minutes pour le faire, il vous faudra saisir votre sac à dos, votre veste qui contient votre portefeuille (ayez toujours de l'argent liquide) et vos clés, fermer à clé en sortant de chez-vous et vous réfugier dans un endroit sûr.
Nous disposons d'un sac à dos par personne. Ceux-ci comprennent une bouteille d'eau, des briquets, un allume-feu (ici en rouge), des mouchoirs, un rouleau de papier toilette, une gel purifiant pour les mains, une lampe dynamo (et solaire), au moins 1 couteau, quelque chose à manger, une boussole et une trousse de secours. Pour les connaisseurs, vous pouvez aussi distinguer sur la photo, des bombes à gaz, une clé tricoise, un poing américain et un poignard commando. Ce sac à dos sera petit à petit complété.

Notez que je l'utilise lors de randonnées mais sans le poignard, les bombes à gaz, le couteau à cran d'arrêt et le couteau papillon.

Lors de mes séjours aux Philippines, je prend essentiellement de quoi décontaminer l'eau, surtout depuis que j'ai été malade là bas pendant toute une nuit après avoir bu 1/2 verre d'eau.

 Il est très facile d'acheter des armes aux Philippines

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire