jeudi 9 mai 2013

Et si les banques du monde entier étaient insolvables...

Et si comme le disait l'économiste Max Keiser, les banques du monde entier étaient insolvables.
L'intérêt des banques est de prêter de l'argent afin de percevoir un maximum d'intérêt. Mais comme il s'agit de jeux d'écritures et non d'argent réel, elles n'ont pas besoin d'avoir en coffre les sommes qu'elles prêtent, d'autant plus que dans leurs comptes, les dettes de leurs clients sont des actifs.
Mais qu'arriveraient-ils si tous ceux qui ont placé de l'argent dans leurs banques venaient le retirer en même temps. Il est clair que les banques n'auraient pas les moyens de rembourser leurs clients.
Aussi des règles existent afin de limiter les retraits des clients car une partie de leur argent (le votre, le notre) a été placé en biens immobiliers ou en placement boursier.
On peut facilement imaginer que si tous les clients d'une même banque venaient retirer en même temps leurs économies, ils mettraient par là même cette banque en faillite. Bien sûr il existe une coopération entre les banques (qui pourraient se prêter de l'argent entre elles) mais il suffirait alors de retirer toutes nos économies de toutes nos banques en même temps pour les mettre en faillite.
Les gouvernements pourraient très bien faire marcher la planche à billets et imprimer encore plus de monnaie (c'est ce qu'ils font déjà) mais mettre trop d'argent en circulation, c'est risquer une dévaluation de l'argent. Déjà aujourd'hui le dollar US ne vaut plus grand chose, le prix des matières premières aux États-Unis a augmenté et les américains utilisent de plus en plus de l'or ou de l'argent comme monnaie dans leurs échanges commerciaux. Pour cela, ils disposent de différents formats de lingots dont le lingotin de 1 gramme d'or d'une valeur de 40€ ou $51,50 US.



La monnaie en France :
Avant le 7 avril 1795 : la livre tournois
Du 7 avril 1795 au 31 décembre 1998 : le franc français
Le 27 décembre 1958 : création du nouveau franc, 1 nouveau franc équivaut à 100 « anciens francs »
Depuis le 17 février 2002, l’euro est devenu la monnaie unique de la France

Il faut noter qu'après la Libération, il y a eu 7 dévaluations du franc. Par conséquent le Général De Gaulle n'a eu d'autre choix que de changer la monnaie afin d'établir un franc lourd, le franc de l"époque étant tellement dévalué qu'il ne valait plus grand chose.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire