dimanche 19 mai 2013

Fuir ou se battre mais survivre avant tout !

Quand la crise ne pourra plus être gérée par le gouvernement, certains fuiront les villes pour se réfugier à la campagne mais seront-ils bien accueilli... rien n'est moins sûr.
D'autres, comme moi, resteront en ville pour défendre leurs quartiers contre les hordes de voyous qui brûleront tout sur leur passage afin de tenter de sauver ce qui peut être sauvé et de reconstruire une civilisation. 
La phase de transition sera difficile mais nous pouvons nous en sortir. Il faut y croire. 
Pour le moment tout est calme, le calme avant la tempête. Mais soyez attentif, ouvrez les yeux et ne vous laissez pas endormir par de belles paroles rassurantes. Avant qu'un avion se crashe, l'équipage tente toujours de rassurer les passagers.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire