mardi 28 mai 2013

Le chômage, catastrophe n°1 en France

Depuis que François Hollande a été élu, il ne se passe pas une semaine sans que la presse nous annonce des suppressions de poste. Notez que je ne fais pas de différence entre la gauche et la droite, pour moi ils ne valent pas mieux les uns que les autres, ce sont tous des incompétents. D’ailleurs le fait que nous n’avons le choix qu’entre 2 parties : la droite ou la gauche, ne me donne pas envie de voter. Pour dire à quel point ces 2 parties sont de connivence et s’arrangent pour gouverner ensemble : Dominique Strauss-Kahn (homme de gauche) a été placé à la tête du FMI par Nicolas Sarkozy alors que Christine Lagarde (femme de droite) a été placé à la tête du FMI par François Hollande. Le renvoi d’ascenseur (je te rends service si tu me rends service) est une pratique courante entre la gauche et la droite.

Hollande a annoncé la suppression de 24 000 postes dans les armées françaises, IBM va supprimer 700 postes en France, Renault prévoit de supprimer 7 500 postes d’ici 2016, le Crédit Agricole pourrait supprimer 1 400 postes cette année, etc. 
Bref, depuis 2012 le taux de chômage ne cesse de grimper et plus personne n’est à l’abri de perdre son emploi et comme les caisses de l’Etat sont vides et que le gouvernement va lever de plus en plus de taxes pour assurer son train de vie, c’est bien le chômage qui est en train de devenir la catastrophe majeure des français.

Comme on ne peut rien faire pour changer nos gouvernements incompétents, c’est à nous d’augmenter nos compétences afin de pouvoir trouver rapidement un travail lorsque nous perdons le nôtre. Quand j’ai quitté l’armée, je n’avais aucune compétence en dehors de mes compétences militaires aussi j’ai repris le chemin de l’école et depuis je suis retourné plusieurs fois à l’université ou à des formations courtes. J’ai utilisé 2 CIF (Congé Individuel de Formation) et je suis capable de travailler dans plusieurs secteurs dont certains n’ont aucun rapport avec l’informatique ou le journalisme. Je n’ai pas fini de me former et j’envisage de temps en temps de me former à un nouveau métier. Si vous avez peur de perdre votre emploi, faites comme moi, formez-vous, apprenez un nouveau métier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire