mardi 7 mai 2013

Votre sac de survie

J'en ai déjà parlé 2 fois sur ce blog, mais je vois tellement de choses sur les forums à propos du sac de survie (ou sac d'évacuation) qu'une petite mise au point s'impose.

Imaginez que vous devez évacuer en quelques minutes parce que votre immeuble est en feu, ou l'immeuble voisin vient d'être soufflé par une explosion due au gaz ou à une bombe ou encore votre quartier vient d'être envahi par des manifestants en colère qui cassent et brûlent tout sur leur passage (exemple émeutes à Londres en 2011). Bref, quelle que soit la raison, vous n'avez que quelques minutes pour prendre votre veste, un sac à dos et vous enfuir.

Moi, je l'appelle sac de survie. Certains l'appellent BOB (Bug Out Bag) ou sac d'évacuation. Mais quel que soit son nom, il doit répondre à une seule règle : vous permettre de survivre les premières heures qui suivent une catastrophe, le temps que les secours arrivent ou que vous trouviez un abri.

Tout le monde connait la règle des 3 : on ne peut pas survivre plus de 3 minutes sans respirer, 3 jours sans boire et 3 semaines sans manger.

Pour survivre, il est impératif de pouvoir boire, manger et se protéger.

Et vous devez savoir aussi que déshydraté, il est impossible d'avaler de la nourriture. Donc la première chose est d'emporter de quoi boire et le plus simple est d'amener avec soi une bouteille d'eau. Problème, les bouteilles d'eau, ça peut être lourd à porter et vous devez pouvoir vous déplacer rapidement à pied, donc il vous faut impérativement un sac à dos. Si possible un sac à dos avec plusieurs poches. Pensez que les routes seront sûrement bloquées, alors oubliez l'évacuation en voiture.

Dans ce sac à dos, vous placerez une ou deux bouteilles d'eau. Quelque chose à manger pour reprendre des forces, genre barres de céréales ou tubes de lait concentré. Ne prenez rien qui nécessite une cuisson ou de l'eau.
Un décapsuleur et un ouvre boite vous permettra d'utiliser les boissons et les boites de conserve que vous trouverez en chemin.
Un couteau sera d'une grande utilité pour couper et vous protéger.
Une trousse de secours pour parer aux petites et grandes blessures ainsi qu'un désinfectant.
Une lampe de poche. De quoi allumer un feu (briquet, allume-feux). Un sifflet pour se signaler.
Une couverture de survie (ça ne prend pas de place) pour se protéger du froid.
Éventuellement une gamelle, des produits de toilettes puis quelques autres objets que vous jugez nécessaire à votre survie comme une paire de lunettes.

Notez que l'allume-feux Firesteel (en rouge entre le briquet et le couteau de poche) possède un sifflet. Ah, j'oubliai, j'ai quelques objets dans la gamelle Quechua

J'ai regroupé sur la photo tous les objets qui doivent être emportés dans un sac à dos mais vous pouvez le compléter à votre guise. Ceci étant lorsque le moment sera venu de l'utiliser, je pense que vous le compléterai par un ou 2 objets supplémentaires comme un K-Way, des lunettes de soleil ou encore un livre.

2 commentaires:

  1. Je tombe sur ton blog par hasard, ceci est le premier de tes articles que je lis.

    J'ai envie d'ajouter des choses et de donner des conseils aux lecteurs de ton blog et éventuellement à toi, si ça peut te faire avancer :)

    Comme beaucoup, je suis aussi adepte du magasin L*dl ^^.
    Malgré tout, je ne saurais que vous conseiller d'opter pour un couteau de bonne qualité. J'ai tous les jours sur moi un couteau de chez Li*l et ça fait l'affaire, en revanche pour un sac d'évacuation je pense qu'il faut pouvoir se reposer sur des outils d'une qualité minimum, afin de se sentir tranquille et ne pas avoir de problème critique à cause d'un matos bas de gamme au pire moment.
    Si votre budget est serré, optez pour un Mora : qualité assurée !
    Un petit lien pour vous orienter : http://www.coutellerie-tourangelle.com/couteaux-lame-fixe-mora-sweden-xsl-897_177_966.html

    Sinon, j'ai la même trousse de soin, vous devrez toujours en modifier le contenu en ajoutant par exemple des médicaments pour la diarrhée, maux de tête etc, un système de "filtration" chimique pour l'eau type tablettes de Micropure, désinfectant... Pensez surtout à des médicaments et autres contre vos allergies, asthme etc !

    Le PQ : très important, beaucoup oublient, moi le premier, je vais l'ajouter à mon sac de ce pas ! :)



    Pour terminer, et comme tu l'as bien dit, le plus important, même vital :
    EAU, NOURRITURE et ABRI/SAC DE COUCHAGE/COUV DE SURVIE

    Voilà !

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai pas grand chose à ajouter à ce qui vient d'être dit sinon que se préparer à survivre nécessite à la fois du matériel et des connaissances, donc de la préparation et savoir anticiper les événements mais peut-être devrions nous continuer à informer les gens afin de les amener à nous rejoindre et à former ainsi des groupes à l'intérieur d'une région afin le moment venu de savoir vers qui nous tourner pour monter de nouvelles communautés de survivants.

    RépondreSupprimer