mardi 3 septembre 2013

Le président syrien menace la France !

Le président syrien Bachar al-Assad a déclaré dans une interview au journal Le Figaro :  

« Le Moyen-Orient est un baril de poudre et le feu s’en approche aujourd’hui (...). Tout le monde perdra le contrôle de la situation lorsque le baril de poudre explosera. Le chaos et l’extrémisme se répandront. Le risque d’une guerre régionale existe ».

« Le peuple français n’est pas notre ennemi, mais (...) dans la mesure où la politique de l’Etat français est hostile au peuple syrien, cet Etat sera son ennemi». «Il y a aura des répercussions, négatives bien entendu, sur les intérêts de la France ».

Je me souviens qu'aucun pays n'est intervenu quand le Tibet a demandé l'aide de l'occident quand ce pays a été envahi par la Chine. 

Aujourd'hui, François Hollande se dit prêt a attaquer un pays qui n'a rien demandé sans aucune résolution de l'ONU, c'est-à-dire en toute illégalité.

Quel intérêt la France aurait d'attaquer un pays souverain ?
En dehors de celui de vouloir déclencher une guerre et faire oublier ainsi les problèmes internes à la France (économie en déroute, impossibilité de payer les intérêts de la dette publique, délinquance en hausse et plus de place dans les prisons, etc.). Hollande devrait savoir qu'on ne résout pas tous les problèmes par la violence.

1 commentaire:

  1. ONU ou pas, ce zinzin, il n'y a jamais légalité à attaquer qui que ce soit !

    RépondreSupprimer