dimanche 26 janvier 2014

La zone euro sous le risque potentiel de la déflation, dit Christine Lagarde

L'inflation dans les pays de la zone euro est "bien en-dessous de l'objectif" fixé par la BCE et le bloc monétaire court un risque potentiel de déflation, a déclaré samedi la directrice générale du Fonds monétaire internationale, Christine Lagarde, au Forum économique mondial de Davos.

Le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, également présent à Davos, a répondu que la BCE se tenait prête à agir si l'inflation tombe sous les prévisions et a réaffirmé que les taux d'intérêt fixés par la BCE resteraient bas, voire seraient abaissés encore pendant une période de temps prolongée.

On parle de déflation quand dans une situation de baisse généralisée des prix, la consommation et l'investissement reculent du fait des anticipations de nouvelles baisses des prix, amorçant ainsi une spirale de baisses des prix et des salaires.
Lire l'article ici.

Cela signifie pour moi que les européens consomment moins, ce qui en soi n'est pas une mauvaise chose. Par contre on ne peut pas en dire autant de l'économie qui dépend de la consommation. Plus les gens empruntent et consomment, plus la croissance augmente. Si les gens épargnent et consomment moins, les entreprises ferment ou licencient afin de s'adapter à la nouvelle situation.
Que ceux qui ne connaissent pas encore mon point de vue peuvent lire l'article que j'ai déjà publié ici.
Consommer moins et empruntez moins est pour moi une bonne chose mais pas pour le gouvernement de Hollande qui misent tout sur la vie à crédit, l'augmentation de la dette et la course vers la sur-consommation jusqu'à ce que le monde épuise ses ressources.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire