vendredi 23 janvier 2015

Imprimer des billets ne sert pas à relancer la croissance mais à masquer l’insolvabilité


Mario Draghi a frappé fort, avec un programme de rachat d’actifs supérieur à 1.000 milliards d’euros. Source.

Au Japon, aux USA et prochainement en Europe, les banques centrales partout dans le monde sont à la manœuvre pour « relancer la croissance », en tout cas c’est ce que l’on vous explique. Imprimer des billets pour racheter des actifs qui ont déjà été financés n’a jamais et ne provoquera jamais une once de croissance supplémentaire. Cela permet en revanche de masquer l’insolvabilité ou d’éviter l’insolvabilité de certains acteurs économiques majeurs, qu’il s’agisse de banques ou même d’États. Source.

Faire marcher la planche à billets n'a jamais réussi à relancer l'économie d'un pays. Par contre ça va dévaluer l'euro dont la valeur est déjà en train de chuter. Nos pays européens très endettés sont au bord du gouffre et cette ultime manœuvre ne fera que précipiter la fin de l'euro.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire